Sauvegarder facilement et gratuitement son ordinateur

Windows juin 29, 2020

Un rançongiciel ou une corruption de fichiers ne prévient pas, mais peut causer de gros dégâts sur votre ordinateur. Pour éviter ce genre de problèmes, plus ou moins graves, et récupérer vos fichiers effacés par mégarde, la meilleure solution est sans doute la sauvegarde de votre ordinateur. Je vais vous présenter une solution gratuite, sans publicités, performante et de qualité professionnelle pour mener à bien cette tâche !

Le logiciel que je vais vous présenter ici se nomme Veeam Agent pour Microsoft Windows FREE. Notez qu'il existe également une version Linux (avec une interface en ligne de commande uniquement), mais nous ne nous y intéresseront pas ici. Bien que Veeam propose des logiciels à destination des professionnels, sa version gratuite de son agent convient tout à fait pour une utilisation personnelle. Faisons un petit tour des fonctionnalités :

  • Sauvegarde à différents niveaux (globale, volumes ou fichiers), incrémentielles (seules les modifications sont sauvegardées) et possibilité de chiffrement
  • Planification des sauvegardes puissante
  • Restauration facile même en cas de corruption du système
  • Interface relativement intuitive (mais en anglais)
Sauvegarde Windows gratuite pour terminaux, serveurs et postes de travail — Veeam
Sauvegarde Windows simple et gratuite pour serveurs cloud et physiques, postes de travail, terminaux et plus encore. Protégez vos workloads Windows avec Veeam Agent for Windows !

Avant de débuter, assurez-vous d'avoir un support de stockage externe pour effectuer les sauvegardes. Je vous recommande un disque dur d'au moins 1 To.

Installer et configurer Veeam Agent

La première étape est de télécharger le logiciel. Pour cela, il est normalement nécessaire de se créer un compte Veeam (page de téléchargement officielle), mais pour vous faciliter la tâche, voici un lien de téléchargement direct provenant du site officiel de Veeam (scan VirusTotal) :

Télécharger Veeam Agent pour Windows FREE (version 4.0.0)

Une fois téléchargé, décompressez le fichier et ouvez l'installeur. Lors de l'installation, la création d'un Recovery Media sera proposée, déclinez-la, nous verrons ça plus tard.

Création d'un job de sauvegarde

Vous l'aurez remarqué, le logiciel n'est malheureusement pas traduit. Si cela vous gêne, n'hésitez pas à vous munir d'un traducteur. Pour pouvoir sauvegarder, il vous faut configurer ce que vous voulez sauvegarder et comment le faire. Cette étape est un peu fastidieuse, mais vous n'aurez qu'à la faire qu'une seule fois (la version gratuite ne vous permet pas d'en créer plusieurs dans tous les cas).

Sur l'interface de Veeam Agent, cliquez sur le menu hamburger à gauche puis sur Add New Job. Après quelques secondes, l'interface de configuration apparaitra.

Configuration d'un job de sauvegarde. Cette capture correspond à une édition, mais l'interface est identique.

Il vous faudra tout d'abord choisir un nom et si vous le souhaitez, une description. Pour passer à l'étape suivante, cliquez sur Next. Il vous sera alors demandé le type de sauvegarde que vous souhaitez :

  • Entire computer : sauvegarde tout votre ordinateur. Recommandé pour démarrer. Vous pouvez également choisir de sauvegarder les périphériques USB en cochant la case dessous.
  • Volume level backup : permet de choisir quel(s) disque(s) sauvegarder.
  • File level backup : permet de choisir précisément quels dossiers et fichiers sauvegardés. Plus lent, je déconseille d'utiliser Veeam pour ça (un logiciel comme Duplicati est plus adapté).

Si vous sélectionnez l'une des deux dernières options, un panneau nommé "Volumes" ou "Files" apparaitra pour vous permettre de sélectionner ce que vous souhaitez sauvegarder. Vous devrez ensuite sélectionner la destination de votre sauvegarde. Pour un usage personnel, choisissez Local storage, ce qui correspond à un périphérique externe comme une clé USB. Si vous avez un NAS, vous pouvez choisir Shared folder pour enregistrer les sauvegardes dessus.

Choix de la destination de la sauvegarde

En fonction de votre choix, un nouveau panneau fera son apparition. Je vais me concentrer sur le panneau pour le Local storage. Sur ce dernier, choisissez le périphérique de destination, en l'occurrence votre clé USB ou disque dur externe. Vous pouvez sélectionner combien de jours de sauvegarde conserver (par exemple, pour une sauvegarde par semaine, 7 jours correspondent à 7 semaines). Pointez ensuite sur Advanced pour révéler les options avancées. Vous trouverez diverses options d'optimisation ou de vérification d'intégrité des sauvegardes, mais ce qui nous intéresse le plus est le chiffrement des sauvegardes. Dans l'onglet Storage, vous pourrez activer ce dernier. Il vous faudra alors choisir un mot de passe (à ne pas oublier, sous peine de ne pas pouvoir restaurer les sauvegardes).

La dernière chose à faire est de planifier les sauvegardes. Personnellement, je vous recommande la configuration visible sur la capture d'écran suivante, qui sauvegarde dès que le disque est branché, avec au minimum 5 jours d'intervalle entre chaque sauvegarde, et éjecte le disque une fois la sauvegarde finie (protection contre les rançongiciels). Vous pouvez bien sûr choisir votre propre configuration parmi les options proposées.

Un résumé sera alors affiché, et si tout est correct, vous pourrez sauvegarder votre configuration (elle le sera aussi sur le disque de destination).

Effectuer sa première sauvegarde

Une fois le logiciel configuré, il vous suffit de cliquer sur Backup Now pour débuter votre sauvegarde. Patientez quelques temps, et une fois que l'icône de chargement a cessé de tourner, la sauvegarde est terminée !

En fonction du volume de données à sauvegarder et du type de disque dur, la sauvegarde peut durer d'une dizaine de minutes à plusieurs heures. La première sauvegarde est toujours plus longue.

Une sauvegarde en cours

Les prochaines sauvegardes se lanceront de manière automatique en fonction de votre configuration. En cliquant sur une sauvegarde dans le logiciel (une barre verte correspond à une sauvegarde), vous pourrez afficher les détails de ce qui a été exécuté. Si vous le souhaitez, vous pouvez faire un tour sur votre disque pour vérifier que les fichiers sont bien présents.

Fichiers de sauvegarde (une complète et deux incrémentielles)

Cette première sauvegarde sera plus grosse que les prochaines, car elle est complète. Les suivantes seront incrémentielles, c'est-à-dire qu'elles ne comprendront que les fichiers modifiés par rapport aux précédentes sauvegardes. Par conséquent, ne supprimez jamais manuellement une sauvegarde, sous peine de perdre des données. Laissez Veeam gérer cela en suivant votre configuration.

Vous pouvez à tout moment effectuer une sauvegarde depuis le menu hamburger à gauche, ou via l'icône dans la barre de taches tout à droite. Pour rouvrir panneau de contrôle, utilisez ce même icône (cliquez sur Control Panel).

Le support de récupération

En cas de soucis grave empêchant le démarrage de Windows, il est possible de restaurer une sauvegarde grâce à un support de récupération. Pour en créer un, munissez-vous d'une petite clé USB (1 Go suffit, notez que la clé devra être formatée). Cliquez ensuite sur Recovery media dans le bandeau jaune en haut du logiciel.

Un utilitaire s'ouvrira pour vous assister dans la création de ce support. Cette opération est très simple. Choisissez le support à utiliser (la clé USB en l'occurrence) et les options de configuration. La première permet d'inclure la clé de déchiffrement avec le support, en cas de perte du mot de passe. Faites-le uniquement si vous êtes sûr de garder votre clé en sécurité.

Validez par la suite les écrans suivants et les confirmations (vérifiez quand même que vos choix sont corrects) pour créer le support. Nous verrons comment utiliser la clé dans la section suivante.

Restaurer une sauvegarde

Ça y est, un malheur s'est produit, et vous avez besoin de restaurer une version stable de votre système ou simplement certains fichiers. Heureusement, vous avez vos sauvegardes Veeam !

Vous pouvez également restaurer une sauvegarde sur un ordinateur différent, ce qui peut être très pratique dans certains cas (ordinateur endommagé physiquement, ...). Ce type de restauration fonctionne parfaitement au niveau fichier.

Restauration de fichier

Le premier cas de restauration correspond à un fichier. Cela est possible pour tous les types de sauvegardes. Dans le panneau de contrôle, cliquez sur le menu hamburger à gauche, puis passez la souris sur votre sauvegarde, et sélectionnez Restore file.

Vous serez alors amené à sélectionner le fichier de sauvegarde (s'il n'est pas détecté automatiquement), ainsi que quelle sauvegarde utiliser parmi la liste disponible. Vous arriverez ensuite sur un explorateur des fichiers de votre sauvegarde.

Restauration de sauvegarde au niveau du fichier

Choisissez le fichier ou le dossier à restaurer, et faites un clic droit dessus. Vous aurez alors de choix de le restaurer en écrasant les fichiers actuels (Overwrite), ou de garder les fichiers actuels en plus de la restauration (Keep). La restauration prendra quelques minutes en fonction de la taille du contenu.

Restauration d'un volume (disque)

La deuxième option consiste à restaurer un disque en entier (nécessite une sauvegarde de type volume ou complète). Cette option est à manipuler avec précaution, mais peut vous sauver en cas de corruption de votre système. Avant de commencer, effectuez si possible une sauvegarde complète avec Veeam, pour vous permettre de retrouver les éventuels fichiers perdus lors de la restauration.

Le procédé est similaire à la restauration fichier, mais il vous faudra choisir Restore volume dans le menu hamburger. Sélectionnez ensuite la source de la restauration, la sauvegarde à utiliser et quel volume restaurer. L'opération peut être assez longue.

Restauration depuis un support de récupération

Malheur, votre ordinateur ne démarre plus ou encore est complètement bloqué par un logiciel malveillant ! Heureusement, même dans ce type de situations, Veeam peut restaurer une version stable de votre système d'exploitation à partir du support de récupération, que nous avons créé précédemment.

Ce support est en réalité un petit système d'exploitation dédié à la restauration, que vous pouvez lancer sur votre ordinateur. Consultez l'article ci-dessous qui détaille l'opération à réaliser pour démarrer votre ordinateur à partir de ce support.

Démarrer son PC à partir d’une clé USB ou d’un CD/DVD – Le Crabe Info
Cet article vous explique comment modifier l’ordre d’amorçage de votre ordinateur pour démarrer sur une clé USB ou un CD/DVD au lieu du disque dur !

Une fois démarré, vous arriverez sur une interface graphique en anglais, avec différents menus. L'option qui nous intéresse est Bare Metal Recovery, qui permet de lancer l'outil de restauration Veeam. Notez également que la partie Tools contient différents outils de dépannage pour réparer le démarrage de l'ordinateur, la mémoire système ou encore réinitialiser son mot de passe. Ces outils peuvent permettre de réparer votre ordinateur sans effectuer de restauration complète.

Interface du support de récupération Veeam

Dans notre cas, nous allons restaurer l'ordinateur depuis une sauvegarde précédente. N'oubliez pas de brancher le disque dur que vous utilisez pour les sauvegardes à l'ordinateur. Cliquez ensuite sur Bare Metal Recovery pour lancer l'utilitaire de Veeam.

Dans la fenêtre qui s'affiche, sélectionnez la source de restauration, dans notre cas Local Storage (si la source n'est pas détectée, cliquez sur Browse pour la sélectionner manuellement). Vous devrez ensuite sélectionner à partir de quelle sauvegarde restaurer l'ordinateur.

Il vous sera ensuite demandé ce que vous souhaitez restaurer - soit tout l'ordinateur, soit uniquement ce qui est nécessaire au fonctionnement du système (nous ne nous intéresseront pas au mode manuel, qui est bien trop complexe). La seconde option est préférable si l'ordinateur refuse seulement de démarrer. Un résumé de vos choix s'affichera, démarrez le processus en cliquant sur Restore.


Le mot de la fin

Cet article est désormais terminé, et vous devriez être en capacité de sauvegarder et de restaurer votre ordinateur ! Je tenais à vous présenter cette solution de sauvegarde qui est pour moi la meilleure disponible gratuitement. Son principal défaut est sûrement l'interface un peu austère et non traduite, ce qui peut faire fuir plus d'un débutant en quête de simplicité ; mais une fois l'étape de la configuration passée, cet outil se révèle très simple et efficace.

Si cet outil vous a paru trop complexe - ce que je peux parfaitement comprendre - je vous recommande d'utiliser l'outil Acronis True Image, qui propose des fonctionnalités similaires, mais depuis une interface très simplifiée. Cependant, il vous coutera environ 50€ par an.

Le meilleur logiciel de sauvegarde d’ordinateur – Acronis True Image 2020
Acronis True Image 2020 est rempli de nouvelles fonctionnalités, et comprend une interface largement améliorée, une imagerie de disque fiable et une excellente intégration OS. Essayez-le dès maintenant et découvrez pourquoi il constitue le meilleur logiciel de sauvegarde disponible. Fonctionnalités …

N'hésitez pas à partager cet article s'il vous a plu ! Vous pouvez également vous abonner à ma newsletter ou me suivre sur Twitter pour être informé de mes prochains articles.

Super ! Vous vous êtes inscrit avec succès.
Super ! Effectuez le paiement pour obtenir l'accès complet.
Bon retour parmi nous ! Vous vous êtes connecté avec succès.
Parfait ! Votre compte est entièrement activé, vous avez désormais accès à tout le contenu.